Notre offre

« Gérons à 2 votre patrimoine … »

Notre cabinet de gestion de patrimoine est une alternative à l’offre des réseaux traditionnels des banques et assurances. Nous savons le cas échéant nous entourer de spécialistes tels qu’experts comptables, avocats, notaires.

Après avoir déterminé vos objectifs au cours du premier rendez-vous dit  « de découverte », nous apporterons une solution sur-mesure que vous soyez particulier ou professionnel

Conseil en investissements financiers (CIF)

 

 

Lors du premier entretien, notre conseiller prend le temps d’établir un bilan patrimonial afin de vous accompagner dans le choix de votre gestion de patrimoine. Ce bilan prend en compte votre environnement familial et professionnel, mais aussi votre environnement juridique et fiscal.

Un bilan patrimonial vous permet de faire le point sur l’ensemble des biens que vous possédez. En d’autres termes, il vous permet d’avoir une vision globale de votre patrimoine et ainsi d’opter pour la meilleure stratégie patrimoniale selon vos besoins et vos objectifs personnels.

Si vous êtes un particulier, nous vous conseillons à partir de 40 ans de réaliser un bilan afin d’anticiper les revenus pour votre retraite. Ensuite, il est vivement conseillé de faire le point de votre situation tous les 5 ans minimum. Vous voulez optimiser votre imposition ? Protéger votre famille en cas de décès ? Vous souhaitez faire fructifier votre argent mais vous ne savez pas quels placements choisir ? En réalisant un bilan patrimonial, nous trouverons les réponses à vos questions, quelles qu’elles soient.

Notre ambition est de vous aider à atteindre vos objectifs en vous apportant des conseils et des solutions avisés.

Nous menons également des études d’investissement immobilier sur l’ensemble des dispositifs en vigueur. Cela permet d’analyser la pertinence de conserver un bien mais aussi de mesurer l’impact patrimonial et fiscal d’un nouvel investissement immobilier.

Courtage en assurance

 

 

L’assurance vie est un très bon outil de gestion et de transmission grâce à son régime juridique et fiscal.

Quel est le principe de l’assurance vie ?

L’assurance vie est un contrat par lequel l’assureur s’engage, en contrepartie du paiement de primes, à verser une rente ou un capital à l’assuré ou à ses bénéficiaires. Elle peut être utilisée comme un produit d’épargne à moyen ou long terme.

À l’issue du contrat, l’assuré ou ses bénéficiaires peuvent récupérer les sommes investies, augmentées des gains éventuels et diminuées des frais (de dossier et de gestion notamment).

Après ouverture du contrat par un versement initial, il est possible d’effectuer des versements, réguliers ou non, sans limite de montant. Même s’il est fiscalement plus intéressant d’épargner pendant au moins 8 ans, vous avez le droit de clôturer votre contrat ou d’effectuer des retraits à tout moment.

 

Les avantages de l’assurance vie

L’assurance vie offre de nombreux avantages.

Elle permet de se constituer un capital sur le long terme. Après quelques années, vous pouvez retirer votre capital, c’est-à-dire fermer votre contrat et retirer l’argent déposé, augmenté des intérêts nets. Attention ! Vous n’avez pas de garantie de retrouver l’intégralité de votre mise si vous investissez dans des unités de compte (UC).

Elle offre aussi la possibilité de compléter ses revenus, notamment pour la retraite, par des retraits réguliers ou la transformation de votre capital en rente viagère.

Enfin, l’assurance vie est un excellent outil de transmission de son patrimoine grâce à une fiscalité avantageuse et à une grande liberté dans le choix des bénéficiaires.

 

A2g Patrimoine vous accompagne dans toutes ces démarches.

Optimisation fiscale

 

 

Certains dispositifs d’optimisation fiscale, également appelés « niches fiscales », permettent aux particuliers et aux professionnels de réduire leur imposition. L’optimisation fiscale est une façon légale de réduire ses impôts. Seul, ou avec l’aide d’un spécialiste, vous pourrez réduire votre facture imposable en choisissant les dispositifs les mieux adaptés à votre situation personnelle.

L’État a mis en place de nombreux mécanismes fiscaux qui permettent à tout contribuable de bénéficier de réduction d’impôts sur le revenu. Concrètement, il existe 3 façons différentes d’agir sur son imposition finale :

  • soit en bénéficiant d’une diminution de votre revenu imposable,
  • soit en bénéficiant de réduction d’impôt,
  • ou encore en bénéficiant d’un crédit d’impôt.

Différents investissements immobiliers y répondent, mais aussi des investissements tels que les GFI/GFV, les FIP/FCPI ou bien encore le dispositif Girardin.

Immobilier de placement

 

SCPI : définition

La SCPI, également connue sous le nom de « pierre papier » est un placement immobilier locatif long terme. La SCPI (société civile de placement immobilier) collecte des fonds provenant principalement d’investisseurs particuliers, mais peut également collecter des fonds provenant d’entreprises ou d’associations. Chaque épargnant qui investit dans la SCPI devient « associé », et détient une partie d’un patrimoine immobilier, sous la forme de parts.

Les associés confient la gestion immobilière à la société de gestion de la SCPI, qui se charge de tout : de la sélection des actifs (immeubles) et des locataires jusqu’à la revente du patrimoine, en passant par l’entretien du parc immobilier ou des éventuels travaux. Ce service est inclus dans les frais de gestion. En contrepartie de la somme investie, les associés perçoivent un revenu potentiel à échéances régulières, correspondant au dividende issu des loyers payés par les locataires des immeubles. Un nouvel associé ne commence à percevoir ses revenus qu’au bout de quelques mois : c’est le délai de jouissance. Ce délai, variant entre 4 et 6 mois, correspond au temps nécessaire à la SCPI pour investir l’épargne collectée : recherche d’immeubles, étude des dossiers, transaction et mise en location si l’immeuble n’est pas déjà loué.

La SCPI constitue ainsi un patrimoine diversifié à la fois au niveau géographique, mais aussi au niveau de la typologie des actifs (immeubles), des locataires et des secteurs d’activités de ces derniers (grande distribution, bureau, logistique, hôtellerie, énergie, etc.).

L’investissement en pierre papier est une solution accessible à partir de quelques milliers d’euros et permet ainsi à l’épargnant de diversifier son investissement et d’accéder au marché immobilier professionnel.

 

Les différents types de SCPI

Différents types de SCPI existent. Tous répondent à des objectifs différents (rendement immédiat, avantages fiscaux ou valorisation de parts).

La SCPI fiscale

Une SCPI dite fiscale, ou de défiscalisation, est un produit financier particulier qui permet une fiscalité intéressante. En effet, ce type de placement immobilier peut conférer à un investisseur les avantages fiscaux rattachés à une loi en particulier. La principale caractéristique de ce genre de SCPI est le fait qu’elle permet une réduction d’impôt en fonction du montant de l’investissement réalisé. Par rapport à un autre produit d’épargne du même type dit de rendement, les revenus perçus seront généralement moindres. De plus, les fonds peuvent être immobilisés plus longtemps, avec une revente des titres qui pourra s’avérer difficile.

Il existe plusieurs types de SCPI fiscales en France : SCPI Pinel, SCPI Denormandie, SCPI Malraux et SCPI de Déficit Foncier. Pour y accéder, l’épargnant doit avoir un profil spécifique : une tranche d’imposition élevée, un capital disponible à l’investissement et la défiscalisation comme objectif principal.

La SCPI de rendement

Une SCPI de rendement est un produit financier proposé par une société de gestion immobilière, qui permet aux investisseurs d’acquérir des parts du patrimoine immobilier. Le revenu locatif potentiel est issu des loyers issus des immeubles détenus par la société de gestion.

Les différents types de sociétés civiles de placements immobiliers se distinguent les uns des autres par la nature de leur patrimoine. Une SCPI de rendement est un produit financier qui sera principalement composé d’immobilier professionnel, ce qui comprend notamment des bureaux, des entrepôts qui font l’objet d’une demande croissante, ainsi que des locaux commerciaux ou d’activités. L’un des points communs entre ces biens immobiliers est que le bail commercial pourra être plus long que celui d’un bail résidentiel.

La SCPI de plus-value

Une SCPI de plus-value, aussi appelée SCPI de valorisation ou de capitalisation, investit dans des biens immobiliers offrant un fort potentiel de revalorisation. A la différence des SCPI fiscales ou de rendement, les SCPI de plus-value ne redistribuent pas les loyers. Le détenteur de parts ne reçoit donc pas de dividende et évite donc d’être imposé sur les revenus fonciers qu’il aurait potentiellement touchés en investissant dans une SCPI fiscale ou SCPI de rendement.

La performance des SCPI de plus-value est directement liée à la revalorisation du prix de leur part. En effet, elles cherchent à investir dans des parts de biens immobiliers décotés, puis à les revendre au bout de quelques années, en bénéficiant d’une plus-value à la revente.

 

-> Acheter des parts des SCPI est un investissement immobilier. Comme tout placement immobilier, il s’agit d’un investissement long terme dont la liquidité est limitée. Il est souvent recommandé une durée de placement de 10 ans. Il existe un risque de perte en capital. De plus, les revenus ne sont pas garantis et dépendront de l’évolution du marché immobilier et, éventuellement, du cours des devises. Enfin, comme tout placement rappelez-vous que les performances passées ne préjugent pas des performances futures

Trésorerie stable d’entreprise

 

A2g Patrimoine, conseil en investissement

 

Face aux solutions traditionnelles proposées, le dirigeant d’entreprise ne trouve pas toujours de réponses satisfaisantes à la gestion de sa trésorerie stable (trésorerie non nécessaire au fonctionnement courant de l’entreprise). Le choix du support d’investissement, qui pourra être financier ou immobilier, devra se faire en fonction :

–        Du statut juridique de la société,

–        De votre horizon de placement,

–        Du risque possiblement accepté,

–        Du montant à placer.

L’analyse de ces éléments sera indispensable pour trouver la meilleure solution, voire en créer une sur-mesure, pour votre société.

A2G Patrimoine

La gestion de patrimoine en toute simplicité

 

Contactez-nous

02 97 28 33 33
accueil@a2gpatrimoine.fr